Le jeu tout en couleurs de Chris Dair

2
15

Il a beau vivre en France depuis des années, c’est toujours le blues qui résonne dans le cœur et les cordes du britannique Chris Dair. Un son clair et enivrant, qui accroche d’emblée les tympans.

Les ‘gammes Dairiennes’

Ce son si particulier est peut-être la conséquence d’une façon unique d’apprendre à jouer. Le guitariste s’est entraîné en autodidacte depuis l’âge de six ans. Sans aucune notion de solfège, il débuta en créant ses propres gammes. Ce n’est qu’à l’adolescence qu’il s’intéressa aux fondamentaux de la guitare, et qu’il s’offrit son premier livre d’accords, Le ‘Leeds Guitar Dictionary’ de F. Cherici, sa référence en la matière depuis lors. Sa méthode d’apprentissage principale fut cependant d’observer le jeu de beaucoup d’autres guitaristes. Certaines de ses influences sont Jimi Hendrix, Manitas de Plata, Carlos Santana.

Chris Dair 1

Des sons tout en couleurs

Chris Dair ne se contente pas d’être un virtuose à six cordes ayant joué avec les plus grands, comme Jimmy Page, Mark Knopfler, Led Zeppelin ou encore Jeff Beck. Il compose également des titres pour son propre compte, ainsi que pour le cinéma et les media du monde entier : Channel 4, USA Television and Cable, Singaporean films…

Son modus operandi? Le musicien possède un studio d’enregistrement, ce qui lui permet d’expérimenter à souhait. Fidèle de ProTools, il commence généralement par enregistrer un rythme, puis les accords. Le solo de guitare est normalement pris d’une traite, sans retouche. La mélodie est bien souvent déjà dans sa tête avant de surgir de ses doigts. Le bluesman voit littéralement ses morceaux: ‘Je pense les phrases musicales en couleur, la musique a des formes et des teintes, je vois ces couleurs quand je joue’.

Concerts live en ligne

Pas besoin de se déplacer pour assister à une représentation de l’artiste anglais. Ce dernier propose régulièrement des concerts live en streaming sur iBroadcast.tv. Cette façon de se produire sur scène lui permet aussi de chatter avec le public pendant le show. Une interaction avec son auditoire jugée indispensable : ‘Sur internet, je ne peux ni voir mon public ni l’entendre!’. Nous avons pu vous voir et vous écouter monsieur Dair, et nous n’avons qu’un mot à dire: ‘Encore’.

Chris Dair 2

5 QUESTIONS À CHRIS DAIR

  • Les 5 mots qui définissent le mieux votre travail:

Liberté, Inspiré, Improvisé, Expressif, Brûlant.

  • Comment pratiquez-vous et quels conseils donneriez-vous à un débutant ?

Je dois dire que la seule véritable façon de pratiquer la guitare est de jouer non-stop. Écoutez et regardez jouer les autres guitaristes quand vous pouvez. Jouer l’accompagnement d’un morceau est formateur, commencez par des accords simples puis augmentez la difficulté au fur et à mesure. Analysez votre jeu avec attention et n’essayez pas de brûler les étapes.

Tout le monde pense que la guitare solo est une affaire de vitesse. C’est faux. C’est une question de créativité, de précision et de beaucoup de feeling, en particulier avec le blues et le jazz.

  • La chanson que vous aimeriez avoir composée:

Il y en a plusieurs, je pense notamment à la bande originale du film « Communion » composée par Eric Clapton et Allan Zavod.

  • Quel est l’aspect le plus difficile de l’industrie musicale à votre avis?

Les gens pensent généralement que si les musiciens n’ont pas signé un contrat avec une major, ils ont le droit de télécharger leur musique gratuitement, ils n’en font pas vraiment cas. Pour moi c’est une attitude irrespectueuse et irréfléchie.

  • À faire et à ne pas faire dans le milieu musical ?

Comme dans la vie, ne faites pas confiance à n’importe qui.

Restez fidèle à ce que vous faites le mieux et concentrez-vous à le faire encore mieux.

Ne montez pas sur scène ou ne mettez pas votre travail en ligne avant d’être prêt.

Ne signez aucun contrat avant d’avoir consulté un avocat spécialisé dans le milieu musical, et assurez-vous qu’il ne travaille pas pour la maison de disques !

Crédits photos: images aimablement fournies par Chris Dair

2 Commentaires

  1. Ces notes de musiques évoquant un orient lointain, une balade enivrante et totalement déconnectée. Un pur délice! Merci de cette découverte et du partage! À écouter sans restriction….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.